+33 7 57 95 32 16Prix d’un appel local
Installation de chaudières, pompes à chaleur et chauffe-eaux en 48h partout en France

Acquérir un cumulus solaire : tout savoir avant de se lancer

29 Aug. 2023

Selon une enquête récente réalisée par l’ADEME, 60 % des Français désireux d’investir dans un équipement écologique envisagent de se tourner vers une installation solaire. Outre le chauffage solaire, un autre dispositif, dont la mission est d’assurer la production d’eau chaude sanitaire, séduit de plus en plus de foyers : le cumulus solaire, ou chauffe-eau solaire.  

Quel est le mode de fonctionnement du cumulus solaire ? Quel est son prix et son rendement ? L’équipe chauffage.fr vous donne quelques pistes de réflexion sur ce sujet brûlant !

Comment fonctionne un cumulus solaire ?

L’installation d’un chauffe-eau solaire implique d’imbriquer plusieurs éléments les uns avec les autres : 

- Des panneaux solaires thermiques 
- Un circulateur 
- Un ballon de stockage 
- Un échangeur thermique 

Le fonctionnement d’un cumulus solaire est relativement simple : 

1: Le fluide caloporteur présent dans les panneaux solaires thermiques capture la chaleur des rayons du soleil. 

2: Sous l’effet de la chaleur, le fluide caloporteur monte en température, avant de circuler jusqu’au ballon d’eau chaude. 

3: Grâce à l’échangeur thermique, l’eau du ballon est chauffée. 

4: Une fois la chaleur transmise au chauffe-eau, le fluide caloporteur refroidit et effectue le trajet inverse par le biais du circulateur. 

En moyenne, un cumulus solaire couvre 75 % des besoins en eau chaude d’un foyer. Dès lors, pour des questions de confort, il est conseillé de prévoir un système d’appoint, dont la mission est de prendre le relais lorsque : 

- le rayonnement du soleil est insuffisant ou absent ; 
- votre consommation en eau chaude connaît un pic provisoire.

Selon vos besoins, il peut s’agir d’un dispositif d’appoint directement intégré au chauffe-eau solaire, comme une résistance électrique, un système au gaz, au bois ou au fioul. 

Il est également possible de conserver votre équipement actuel de production d’eau chaude pour compléter l’action du cumulus solaire : il est question ici d’un système d’appoint séparé.

Comment installer un cumulus solaire ?

Contrairement aux idées reçues, l’installation d’un chauffe-eau solaire est envisageable quelle que soit votre région de résidence. 

En effet, le dimensionnement des panneaux solaires thermiques permet de s’adapter avec précision au degré d’ensoleillement de chaque région. 

Par exemple, pour produire entre 40 à 60 litres d’eau chaude par personne et par jour, une famille de 4 personnes habitant dans le sud de la France devra installer 2 m² de panneaux solaires, tandis que, pour des besoins similaires, 4 m² seront nécessaires à une famille localisée dans le nord.  

Dans un souci d’optimisation du rendement de l’installation, l’inclinaison des capteurs doit également respecter certaines règles. Selon l’ADEME, établissement public rattaché au ministère de la Transition écologique, les panneaux solaires doivent être : 

- orientés plein sud avec une inclinaison de 30 à 45° par rapport à une ligne horizontale (solution idéale) ; 
- orientés d’est en ouest avec une inclinaison comprise entre 30 et 60° (solution satisfaisante).

Combien coûte un chauffe-eau solaire ?

La capacité de stockage et la puissance de l’appareil sont deux facteurs disposant d’un impact décisif sur le prix d’un cumulus solaire. 

Si vous avez besoin d’affiner le budget à prévoir, d’autres critères personnalisés sont à prendre en considération, à savoir : 

- le nombre d’habitants dans votre logement ; 
- le nombre de pièces accueillant des points d’eau ; 
- la configuration des lieux.

Cela étant dit, en analysant le marché avec attention, il est possible de dresser une fourchette de prix à titre indicatif, comme l’atteste le tableau comparatif suivant : 
 

Type de chauffe-eau 

Prix moyen (installation comprise)

Chauffe-eau électrique 

300 à 1 200 €

Chauffe-eau à gaz 

500 à 1 300 €

Chauffe-eau thermodynamique 

1 900 à 4 500 €

Chauffe-eau solaire 

1 800 à 4 000 €

 

Vous l’aurez compris : le chauffe-eau solaire se situe dans la même gamme de prix que le cumulus thermodynamique. 

Malgré cet investissement de départ relativement lourd, il faut souligner que le cumulus solaire utilise une ressource totalement gratuite : le soleil. Ainsi, en moyenne, il faut compter entre 10 à 15 ans pour amortir le coût initial d’un chauffe-eau solaire (selon votre consommation et le type d’installation dont vous disposez actuellement). 

L’entretien du cumulus solaire

Aucune obligation légale n’est associée à l’entretien du cumulus solaire. Pour autant, afin de maximiser les performances de ce système écologique de production d’eau chaude, il est conseillé de solliciter, une fois tous les deux ans, l’expertise d’un chauffagiste professionnel. 

Pendant la visite, le technicien effectuera une maintenance complète de l’installation : 

- Vérification de l’étanchéité et de l’état général de la tuyauterie 
- Contrôle de la solidité de la fixation des panneaux solaires 
- Nettoyage des capteurs 
- Purge du chauffe-eau solaire si nécessaire