Chauffage piscine

Piscine intérieure chauffée

Les piscines en plein air sont exposées aux aléas du temps qu’il fait. Tant que la température extérieure est suffisante pour apporter le confort nécessaire (en été, par grand soleil…), il n’y a pas de problème ; mais dès que l’environnement n’est plus favorable, un apport supplémentaire de chaleur s’avère incontournable.

 

Un chauffage piscine adéquat permettra alors de profiter d’une eau dont la température avoisinera les 28°C, de mai à octobre. Et ce même si vous ne possédez pas de piscine dans un sauna !

Quel type de chauffage pour une piscine ?

Le système choisi dépendra en partie des exigences de l’utilisateur mais également d’autres facteurs tels que :

  • la situation géographique
  • l'exposition
  • le type de piscine
  • le volume du bassin
  • la période et la fréquence d’utilisation
  • ainsi que du budget et même de l’engagement écologique du propriétaire.

Seulement, l’efficacité d’un système de chauffage piscine ne peut être optimale que si on minimise les pertes de chaleur. Or, il se trouve que près de 90% de ces pertes se font par la surface, à cause du phénomène d´évaporation. C’est pourquoi il faudra prévoir une couverture isotherme pour réduire les pertes de chaleur.

L'installation d'une couverture thermique, d’une bâche à bulles ou encore d'un volet automatique permettra de mieux chauffer l’eau et de maintenir les calories acquises, y compris celles accumulées durant la journée par l’effet du soleil, évitant ainsi une surconsommation d’énergie.

Chauffage par réchauffeur électrique

Pour le chauffage à proprement parler, l’utilisateur dispose de plusieurs solutions. Il peut adopter un système de chauffage par réchauffeur électrique. Très simple à installer, ce système fonctionnant sur le principe de la résistance électrique a pour inconvénient d’être le plus coûteux à l’usage et conviendrait donc à des utilisations relativement ponctuelles.

A l'instar d'un chauffage d'appoint dans une maison, ce type de réchauffeur électrique ne peut convenir pour une utilisation relativement fréquente d'une piscine, surtout dans les régions dites froides où la consommation énergétique de ce type de dispositif pourrait rapidement s'envoler.

Pompe à chaleur spéciale piscine, capteurs solaires et autres systèmes

La pompe à chaleur (PAC) est certainement le système le plus écologique et le plus économique à l’usage, même s’il demande un certain investissement au départ. Avec une PAC air-eau par exemple, la chaleur est récupérée dans l’air ambiant et transférée vers l’eau de la piscine via un dispositif particulier.

Un autre système de chauffage écologique et même gratuit à l’usage est le chauffage par capteurs solaires. L’eau de la piscine circule dans un réseau de capteurs et se réchauffe grâce à la chaleur qui y a été absorbée. Le seul inconvénient est que le rendement dépend de l’ensoleillement.

Le système de l’échangeur de chaleur exploite le chauffage domestique et le raccorde à la piscine. Le système est performant, mais augmente la consommation d’énergie utilisée.

Enfin, si le budget le permet, on peut chauffer une piscine grâce à une chaudière dédiée à cet effet. D’une excellente fiabilité, c’est l’idéal pour amener rapidement de grands volumes à une température donnée, la consommation ne dépendant que de la nature du combustible utilisé.